Les types de Bounces

Les Soft Bounce appartiennent avec les Hard Bounce à la catégorie plus générale des Bounces (vous trouverez ce terme dans votre tableau de bord statistique MailKitchen). Les bounces sont en effet des messages d’erreur envoyés à l’expéditeur pour lui indiquer que son message n’a pas pu être livré à l’adresse email du destinataire.

Soft Bounce : définition

Le terme Soft Bounce dérive de l’anglais bounce, rebondir,  et soft, doux, et dans la terminologie de l’emailing il désigne un rejet temporaire de la part d’une adresse email.

Plusieurs types d’erreurs indiquent la raison pour laquelle le message n’a pas pu être livré. Dans le cas des Soft Bounces, et à la différence des Hard Bounces, l’erreur est uniquement temporaire. Cela veut dire que l’adresse email existe et qu’elle est valide, mais à cause d’un problème temporaire le message à été retourné à l’expéditeur avant de sa remise en boîte de réception.

Exemples de Soft Bounce

Il existe une série de raisons qui peuvent être à l’origine d’un rejet temporaire, voici quelque exemples les plus courants :

1)                  panne du serveur de la messagerie du destinataire

2)                  boîte de messagerie du destinataire pleine

3)                  taille du message email trop grande

4)                  connexion entre le serveur d’envoi et le serveur de la messagerie expirée

Comment MailKitchen gère les erreurs temporaires

Si, suite à l’envoi d’une campagne email, nous recevons un message d’erreur indiquant un rejet temporaire, nous isolons l’adresse email en question et nous effectuons 5 nouvelles tentatives d’envoi. Si, au bout des 5 tentatives le message n’a toujours pas pu être livré, nous classons l’adresse email en tant que Hard Bounce (adresse email invalide).